Testament olographe et authentiques : 4 différences clés

Un testament permet d'anticiper sa propre succession pour garantir l'avenir de ses proches et préserver au mieux la paix familiale. Il existe 3 types de testament pour établir son testament : le testament mystique, le testament olographe ou le testament authentique.

Nous allons ici nous concentrer sur les différences entre les testaments olographes et authentiques, les deux formes les plus fréquentes de testament. Le testament mystique est le seul qui garantie que le contenu du testament reste secret même pour vos ayants-droits.

Tout d'abord il faut être âgé d'au moins 16 ans et être en pleine possession de ses moyens pour pouvoir rédiger son testament. Un mineur entre 16 ans et 18 ans peut léguer la moitié de ses biens maximum. Les majeurs protégés, ou malades et pas en pleine possession de leurs moyens ne peuvent rédiger leur testament que dans certains cas encadrés. Par exemple un adulte placé sous tutelle ne peut faire de testament qu'avec l'autorisation du juge des tutelles ou de son conseil de famille.

Prendre RDV en ligne avec un notaire



Pour les autres, il n'existe pas d'âge idéal auquel faire son testament. Et 4 différences principales existent entre un testament olographe et un testament authentique :

1- Le rédacteur n'est pas le même pour un testament olographe ou authentique


C'est le testateur lui-même qui rédige son testament olographe. Il est recommandé de le rédiger 100% à la main du testateur, et de ne pas utiliser un modèle existant ou de ne pas le taper sur un ordinateur.

C'est le notaire qui rédige le testament authentique, qui devient alors un acte authentique. Le notaire le rédige sous votre dictée et peut alors intervenir pour vous faire modifier une tournure de phrase ou un mot qui pourrait prêté à confusion dans son interprétation. Les conseils du notaire sont donc inclus au moment de la rédaction du testament authentique.

2- La présence de témoins est obligatoire pour un testament authentique


Lors de la rédaction du testament olographe vous pouvez être seul. Le testament est seulement daté et signé par le testateur.

Un testament authentique doit être rédigé et signé de la main devant deux témoins ou devant un deuxième notaire pour renforcer la force juridique de ce testament.

3- Le testament olographe peut être gratuit


Le testament olographe est gratuit si vous vous contentez de le conserver dans une enveloppe fermée chez vous. Si vous décidez, pour plus de sécurité, de faire enregistrer votre testament olographe chez un notaire, alors cet enregistrement dans le fichier central des dispositions génère un coût d'environ 30€ TTC.

Le testament authentique est une prestation au tarif réglementé. Quel que soit le notaire que vous allez voir, le tarif pour un testament authentique est le même, soit 138,5€ TTC, et passe à 135,8€ TTC à partir du 1er janvier 2021.

4- Le testament olographe peut être invalidé


Etant donné que le testament olographe est librement rédigé par le testateur, il se peut que ce dernier ne respecte pas la loi en voulant donner plus qu'il ne peut réellement. En effet, en France les ayants-droits (enfants et conjoints) sont protégés par la loi et ne peut pas être déshérités. Leur part d'héritage est garantie par ce qu'on appelle la réserve héréditaire. Le testateur ne peut librement donner à qui il le souhaite que le reste, ce qu'on appelle la quotité disponible.

Certaines formes de rédaction peuvent prêter à confusion et générer des conflits, comme par exemple "je souhaiterais léguer" qui pourrait laisser penser que vous n'êtes pas certain de ce que vous voulez faire. Privilégiez des formes directes, simples et claires.

De son côté, le testament authentique est un testament par acte notarié. Cela signifie que le notaire garantie la validité juridique du testament, en y apportant ses conseils lors de la rédaction. Passer par un notaire est donc une sécurité en plus pour éviter des contestations ultérieures.

Par exemple, si vous êtes déjà âgé et souhaité faire votre testament, vous prenez moins de risque en passant par un notaire, car celui-ci doit garantir que vous êtes en pleine possession de vos moyens pour rédiger le testament. Ce n'est pas le cas pour un testament olographe, et donc un ayant-droit peut contester cela pour faire invalider le testament.


Pour toute question supplémentaire, vous pouvez :