Dégât des eaux : quand établir un constat d'huissier ? - izilaw

Constat d'huissier de dégât des eaux : faites valoir vos droits grâce à cette preuve !

Un constat de dégât des eaux permet d'établir la preuve du sinistre. Si vous êtes victime d'un dégât des eaux ? N'attendez pas avant de le signaler à votre assurance. En effet, vous avez un délai de 5 jours pour prévenir votre assurance. Ensuite ou en urgence en fonction de la nature de la fuite, l'intervention d'un huissier de justice vous permettra de réaliser un constat précis et valable juridiquement.

Constat de dégât des eaux : Comment intervient un huissier de justice ?


L'huissier de justice se rend sur place et constate à la fois par une description écrite de la situation. Il complète sa description par des photos des dégâts causés, ou par des vidéos. Enfin des mesures de taux d'humidité peuvent être réalisées pour sonder des murs et signifier des dégâts moins visibles à l'oeil nu.
Le procès-verbal de constat que l'huissier aura réalisé, constituera alors une preuve de ce sinistre. Ce constat ne remplace pas l'évaluation du montant des réparations à apporter.

Constat de dégât des eaux : Qui sollicite l'huissier de justice ?


Vous subissez le dégât des eaux et n'en êtes pas responsable :
Dans ce cas, vous avez intérêt à faire constater le dégât des eaux pour éviter toute remise en cause des dégâts et une minoration des réparations à effectuer. Ce constat pourra être utilisé avec l'assurance mais également avec le syndic de copropriété ou avec le propriétaire du logement.
En tant que victime, ce constat permettra de lister l'ensemble des dégradations causées par le dégât des eaux. Cela apporte donc des informations clés pour identifier les réparations à apporter et éviter un litige avec le responsable du dégât des eaux.

Vous êtes responsables du dégât des eaux :
Dans ce cas, ce constat établi par un huissier de justice vous permettra de clarifier la liste des dégâts générés et donc la liste des réparations à effectuer. Par ailleurs, en cas de procédure judiciaire, il peut exister une astreinte. Dans ce cas, un constat avant et un constat après les réparations permettra de prouver que les travaux ont bien eu lieu.
Si vous sentez que la situation se tend et peut déboucher sur un litige, vous avez donc intérêt à faire appel à un huissier. Le constat d'huissier permettra de rendre incontestable le faire que vous avez effectué les réparations.
Votre intérêt à procéder à un tel constat dépendra donc des relations conflictuelles ou non avec les personnes qui ont subi le dégât des eaux.

Constat de dégât des eaux par un huissier : combien ça coûte ?


Le constat d'huissier n'est pas soumis à un tarif réglementé. Le prix peut donc évoluer à la marge d'un huissier à un autre. Cependant, la réelle variable d'ajustement est le degré d'urgence de ce constat.
Si la fuite est en cours à votre domicile et que de l'eau coule sans que le responsable ne réagisse, alors il est efficace de recourir à un huissier de justice.
Le degré d'urgence, mais aussi l'horaire de l'intervention ont un impact sur le prix. Comme vous vous en doutez, une intervention de nuit un samedi coûtera plus chère qu'une intervention en journée un jour de semaine. Mais au moins, votre huissier se rend disponible rapidement pour faire constater les dégradations, ou la fuite en cours. Cela pourra vous servir en cas de désaccord avec votre assurance, ou en cas de procédure judiciaire avec le responsable du dégât des eaux.

Pour un constat d'huissier de dégât des eaux, il faut souvent compter autour de 250€TTC pour un constat réalisé pendant les horaires de bureau.

Retourner à la liste des constats réalisés par un huissier de justice.


Prendre rendez-vous en ligne
avec un Huissier


Pour toute question supplémentaire, vous pouvez :