Dernière mise à jour le .

Caricature d' Honoré Daumier - "Attendrir un huissier ? Vous n'êtes pas Français mon brave homme !"
Caricature d' Honoré Daumier - "Attendrir un huissier ? Vous n'êtes pas Français mon brave homme !"

Huissier de justice retraitée, Catherine nous partage son expérience.
Portrait d'une femme passionnée !

Inutile de rappeler que le métier d' huissier est mal aimé et, pour la majorité des gens, n’a pas évolué depuis les caricatures de Daumier.

Mais ou est passé le vilain petit homme noir qui apportait du « papier bleu » ? Disparu ! Mais pas la profession...

Celle-ci va encore évoluer dans les années à venir, comme elle l'a toujours fait.

Intimement liée aux acteurs économiques puisque chargée de récupérer les créances impayées, elle a bien dû suivre leurs évolutions. Informatique, mails, dématérialisation n’ont plus de secret pour nous autres huissiers depuis de nombreuses années.

Le constat, qui est une des matières les plus importantes de notre activité, nous permet de rencontrer tous les corps de métier, toutes les catégories socio-professionnelles, d’arpenter tous les paysages, du plus campagnard au plus industriel.

Et en termes de relations humaines, nous sommes parfois la première personne avec laquelle le justiciable peut dialoguer. L’avocat l’a intimidé et le magistrat ne l’a pas écouté ! Il nous reste la difficile tacher d’entendre et de convaincre...

Vous l'aurez compris, le métier d'huissier m’a passionné ! Je pense avoir eu la chance de l’exercer sans jamais m’ennuyer, en me remettant en cause chaque jour et en ne connaissant ainsi jamais la monotonie.

Catherine Valiergue Broussais

Discussions : Les commentaires sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.